Gérer la lumière du soleil avec la caméra Matterport pro

Contrairement aux caméras classiques, la Matterport pro capture la lumière visible et les infrarouges invisibles. La caméra projette ainsi un ensemble de points infrarouges et les examine pour recueillir des données en profondeur sur les surfaces de l’espace. L’application Matterport utilise ces données en profondeur pour aligner les nouveaux scans avec les précédents. Cependant, les surfaces exposées directement au soleil sont invisibles à la caméra, d’où les erreurs d’alignement qui se produisent quand elle n’arrive pas à distinguer ses propres infrarouges des infrarouges ambiants de l’environnement. Afin d’éviter de se retrouver avec des modèles incomplets ou de bugs des scans capturés, vous pouvez fermer les rideaux, baisser les stores, ou refaire les scans quand il y a moins de lumière. C’est pourquoi il est toujours recommandé de passer au mode capture 360 au lieu des scan 3d quand vous êtes à l’extérieur.