Les visites virtuelles issues de scanner laser 3D dans l’expertise d’assurance

crédit photo : https://www.youtube.com/watch?v=Ef31wNV7nuw&feature=emb_logo&ab_channel=RealityCaptureGuy

Les visites virtuelles issues de scans laser 3D sont de plus en plus utilisées par les compagnies d’assurance. Lors d’expertise, cela leur permet d’évaluer les responsabilités et les coûts financiers de manière précise et péremptoire. Dans le cadre d’une procédure amiable ou contentieuse, il est aujourd’hui courant que l’assureur mandate un expert afin qu’il digitalise les lieux. L’expert ainsi mandaté sous-traite généralement la réalisation des scans à une société spécialisée dans la location de scanner laser 3D avec opérateur. Cette société se rendra alors sur les lieux du sinistre et réalisera plusieurs dizaines de scans. Ils produiront des nuages de points. Ils seront ensuite reliés informatiquement entre eux et une visite virtuelle sera réalisée et pourra être partagée en ligne. 

L’avantage de la digitalisation ou de la numérisation des lieux au moyen d’un scanner laser 3D est de fixer précisément l’existant afin de pouvoir l’analyser dans le temps et par différents experts techniques en bâtiment ou experts en assurance. Un scanner laser leica BLK360 se prête très bien à ce type d’expertise assurantielle. Cet appareil est très précis sur un rayon de 25 mètres. La qualité de ses photos 360° HDR ainsi que de ses photos thermiques permettent la réalisation de visites virtuelles précises au millimètre près. Nous détaillons ci-dessous quelques exemples d’utilisation du scanner laser 3D dans le milieu de l’expertise d’assurance.

La visite à distance issue d’un scanner laser 3D après l’incendie d’une maison

Le scanner laser 3D peut être utilisé pour l’expertise dans le cadre d’un incendie d’une maison ou d’un bâtiment. Celui-ci offre la possibilité de figer la scène au millimètre près. Dans cette situation, le scanner laser blk 360 a la particularité d’être très maniable et très peu encombrant. Il facilite l’accessibilité dans la maison ou le bâtiment calciné. Grâce à l’utilisation de logiciels Leica comme Cyclone, il est désormais très facile de relier entre elles les numérisations pour réaliser des visites virtuelles de qualité. Ainsi les experts en assurance, où qu’ils se trouvent, peuvent avoir un aperçu rapide et précis de la maison incendiée. 

Comme rappelé précédemment, ce scanner laser 3D est très maniable, par conséquent il est rapide à mettre en place. En plus, il a les qualités d’être précis (essentiel en expertise assurantielle) et compact. Il offre une grande liberté de mouvements. Peu importe l’endroit du sinistre, il sera adapté en intérieur ou en extérieur. Grâce à sa rapidité de mise en place et de scannérisation (allant de 45 secondes à 6 minutes en très haute résolution), le temps de présence de l’opérateur est fortement diminué dans les zones à risque mais en ne négligeant en aucun cas la qualité et la précision des données. 

 

Entre les données 2D (photos hdr et photos thermiques uniquement avec le Leica blk 360) et le nuage de points 3D, le scanner permet de visiter la maison ou le bâtiment à l’aide d’une visite virtuelle construite en post-traitement pour offrir une immersion totale et précise. 

Moins de 24 heures après la commande de cette visite en ligne, l’expert de l’assurance dispose d’une immersion totale dans la scène d’incendie. Il peut ainsi objectivement obtenir toutes les traces, tous les indices et toutes les mesures qu’il souhaite. 

 

La scène d’incendie est numérisée par le scanner laser puis copiée sous la forme d’un nuage de points, où des mesures ultra-précises peuvent être effectuées.

Les données scannérisée offrent la possibilité à l’expert de l’assurance d’étudier et de décomposer la scène de manière approfondie même après plusieurs mois en cas de contre-expertise, si l’immeuble n’existe plus à cause de sa démolition. 

 

Grâce au scanner laser 3D, l’expert de l’assureur peut analyser la cinétique du feu, c’est-à-dire sa propagation et visiter la scène d’incendie comme s’il y était. De ce fait, il est désormais très simple pour la compagnie d’assurance de comprendre le contexte dans lequel l’incendie s’est déroulé.

 

Pour donner un exemple concret qui parlera à tout le monde, après l’incendie de la cathédrale  Notre-Dame de Paris, la compagnie d’assurance a mandaté un expert afin de scanner la scène pour permettre une reconstruction. Le résultat de cette opération a donné un nuage de plus d’100 milliard de points ! Notez toutefois que ce travail n’a pas été réalisé par un blk360 plus efficace pour des surfaces de maisons de 500 m2 maximum.

Scanner un accident de la circulation pour permettre à l’assureur d’établir les responsabilités

La scannérisation d’un accident de la route

Les  scanners laser 3D sont également de plus en plus utilisés dans ce domaine. Dans ce cas de sinistre, à la demande de l’expert, la société de location de scanner avec opérateur peut réaliser, à la demande de l’expert, 3 séries de scannérisation :

  • Une première série de scans est réalisée pour scanner l’environnement proche de l’accident. Ainsi la route est scannée sur plusieurs dizaines de mètres autour de l’accident. Cela permettra par la suite de réaliser une visite virtuelle des lieux.
  • Une deuxième série porte sur l’extérieur du ou des véhicules accidentés.
  • Enfin, la troisième série est réalisée à l’intérieur du véhicule accidenté. Ici le scanner blk360 de chez Leica est particulièrement adapté par sa petite taille. Ce type d’appareil ne peut toutefois pas scanner avec précision l’environnement à moins de 50 centimètres. Mais il se révèle idéal pour numériser l’intérieur des bus, des camions ou des berlines.


Ces scans permettent aux experts judiciaires et experts des compagnies d’assurance de comprendre les circonstances de l’accident. En effet, grâce à la visite virtuelle réalisée, il est possible d’analyser l’environnement aux alentours du lieu de l’accident de la route. La digitalisation du lieu de l’accident permet aussi à l’expert d’assurance de relever les indices du terrain comme par exemple des obstacles, des traces de pneus mais également la déformation des véhicules causé par l’accident.
En ce qui concerne les reconstitutions d’accidents, il est préférable de scanner l’accident le plus tôt possible pour éviter le déplacement d’éléments de preuves. Grâce aux nuages de points du scanner laser 3D puis à une modélisation, une animation de l’accident peut être créée pour donner un aperçu de l’événement qui a eu lieu.
En exemple, il y a l’accident de car dans les Pyrénées-Orientales à Millas où cette technique de modélisation a été utilisée car étant considérée comme une scène complexe.

 

La scannérisation des accidents de trains

Le scanner laser 3D peut également être utilisé après les accidents de trains. Comme par exemple dans l’accident des Pignes où un train a été percuté par un rocher. L’expertise de cet accident a justement été effectuée par un scanner laser 3D. Cet outil technologique permet de figer le plus précisément possible l’accident. Après avoir réalisé l’expertise sur place, il est possible de procéder à des mesures très détaillées, de bâtir des hypothèses même après l’accident nettoyé. Dans le cadre de ce drame, il aura été nécessaire de réaliser une vingtaine de scans afin de le rééditer en 3D. Cela a permis à la compagnie d’assurance d’établir les responsabilités.

 

Les défauts de construction d’une maison mis en évidence par le scanner laser 3D 

Il existe beaucoup de contentieux d’assurance dans le cadre de défauts de construction dans le bâtiment et notamment avec les maisons en rénovation. C’est pour cette raison que les scanner laser 3D sont beaucoup utilisés. Ils permettent de visualiser les détails les plus petits ou les plus difficiles d’accès. Pour permettre de comprendre au plus vite les circonstances de l’effondrement d’une maison, une demi-journée est nécessaire à sa modélisation pour réaliser une visite virtuelle. Ce scan sur le terrain permet de figer la scène de l’effondrement au plus vite. Lors de la capture du site, des capteurs sont utilisés avec un scanner laser 3D. Les données des appareils sont fusionnées pour avoir un rendu 3D optimal. Ensuite un post-traitement est réalisé pour générer un modèle 3D, une visite virtuelle. L’avantage de cette méthode est de ne plus avoir à se déplacer sur site pour “ revisualiser ” la scène.  La compagnie d’assurance et son expert peuvent étudier tous les détails même s’ ils ne se sont jamais rendus sur place.

 

L’utilité du scanner laser 3D lors de catastrophes naturelles

Les expertises en matière d’assurance suite à une catastrophe naturelle sont particulièrement importantes car elles portent généralement sur des enjeux financiers importants. La nature peut parfois causer de gros dégâts dans les habitations, que ce soit de forts orages, des inondations ou encore des tempêtes. Cette situation endommage très souvent les habitations, c’est pour cette raison qu’un expert est mandaté par la compagnie d’assurance. Il sera responsable de l’établissement du rapport détaillé pour révéler la cause de l’incident et déterminer les biens endommagés. C’est ce professionnel de l’assurance qui évaluera le montant du sinistre et formulera une prévision de recouvrement. Il prendra également en compte les biens qui doivent être remplacés. 

 

Afin de fournir un rapport très détaillé à la compagnie d’assurance et de donner une idée précise de l’état du lieu, l’expert utilise la numérisation 3D pour réaliser une visite virtuelle. Dans les faits il mandatera une société de location de scanner laser 3D qui effectue cette prestation. En effet, les experts des assureurs sont souvent des techniciens du bâtiment. Ils sont formés aux techniques du bâtiment mais ne sont pas formés aux techniques de numérisation 3D. Ils ne sont pas équipés non de scanner car cela représente un investissement élevé. 

 

Un scanner laser 3D comme le Leica BLK360 représente un investissement de 30.000 euros à l’achat avec les logiciels. L’expert sous-traite donc cette numérisation à une société spécialisée dans la numérisation 3D. Une fois le scan réalisé, l’expert va remettre un document à la compagnie d’assurance, et il peut ainsi y placer la maquette 3D qu’il a fait réaliser avec le scanner laser 3D. L’appareil réalise une maquette 3D en recueillant des informations au millimètre près sur la forme et l’apparence de l’élément à scanner. Les professionnels de la contre-expertise assurance sous-traitent à des sociétés utilisant des scanners ultra-performants pouvant indiquer les distances au millimètres près et pouvant enregistrer jusqu’à un million de points par seconde.