Utilité du scanner laser 3D pour les architectes

 

Vue d'ensemble modelisation 3DINTRODUCTION

 

Dans cet article, nous allons parler de la rénovation de bâtiments essentiellement. Le scanner laser 3D peut prendre des photos 360° mais également capturer un bâtiment sous forme de nuages de points qui est sa fonction première. 

Cet article aura une structure en 4 parties. Dans la première partie, la capture de l’existant sera évoquée. Nous évoquerons notamment l’installation du scanner laser 3D en détail. Nous ferons le point également sur la rapidité d’exécution lors des scans. Enfin, nous parlerons de la précision qu’offre ce scanner laser 3D.

Dans la seconde partie, nous traiterons le transfert du nuage de points. Et par la suite la démarche à effectuer pour le transfert en détail. Ensuite nous parlerons du traitement du nuage de points. Celui-ci est subdivisé en 2 sous-parties. Dans la première sous-partie, le nettoyage du nuage de points. La seconde sous-partie sera consacrée à la coupe en ortho-image qui sera définie au préalable.

Dans la troisième partie, l’exportation des fichiers seront évoqués. Et plus particulièrement les formats de fichiers. Un format sera mis en avant pour y montrer toutes les possibilités qu’il offre.

Enfin, la quatrième partie sera consacrée à la réalisation de plans et de coupes grâce à des logiciels. Seront évoqués plusieurs logiciels mais un ressortira du lot par rapport à son universalité dans le métier.

 

CAPTURE DE L’EXISTANT 


Installation du scanner 

La démarche pour l’installation est la suivante. On prépare le trépied à recevoir le scanner. On le pose devant le bâtiment pour prendre un scan de la façade soit dans un couloir ou le milieu d’une pièce pour capturer l’intérieur du bâtiment à rénover. On insère ensuite la batterie dans celui-ci. Une fois cette étape effectuée, il faut être muni d’une tablette Androïd ou IOS. Il faut donc installé l’application Cyclone REGISTER 360. On allume ensuite le scanner laser 3D pour effectuer la connexion WI-FI avec la tablette. Et une fois cette étape réussie, le matériel est prêt à être utilisé pour commencer les scans.
A chaque scan effectué, ne pas oublier de le nommer. Pour faciliter par la suite le traitement des nuages de points. Grâce à la tablette, il est possible d’effectuer des liens entre les scans pour une meilleure compréhension.

 

Rapidité d’exécution

Avec cet outil technologique, l’architecte va gagner un temps précieux pour faire un relevé de bâtiments contrairement à l’usage d’un télémètre laser. Plus besoin de dessiner des schémas du bâtiment et de prendre des côtes à la main. Le scanner laser 3D le fait pour vous et avec précision. 

Précision 

En plus d’être rapide à utiliser, il est précis afin de retranscrire au mieux le bâtiment du terrain à l’informatique. La précision peut aller jusqu’à 4mm. Ce scanner peut avoir une fréquence de 360 000 pts / s au maximum et a une portée de 60 mètres.

TRANSFERT ET TRAITEMENT DU NUAGE DE POINTS 

Transfert du nuage de points 

Le transfert du nuage de points peut se faire de deux façons différentes. D’abord on peut les transférer en connectant le scanner laser 3D en WI-FI à l’ordinateur. À l’aide du logiciel BLK DataManager, qui est une solution rapide. Mais les liens créés précédemment avec la tablette ne seront pas retranscrit dans le transfert. 

Et ensuite il y a une autre méthode où on connecte toujours le scanner laser 3D en WI-FI à l’ordinateur. Mais cette fois-ci en utilisant le logiciel Cyclone REGISTER 360, avec l’option FIELD 360. Il existe aussi FIELD 360 sur la tablette qui permet de créer la connexion. Et de ce fait importer les nuages de points ainsi que les liens créés sur la tablette lors des scans. Le seul point négatif de cette méthode est le temps d’attente pour le transfert. Pour vous donner un ordre d’idée sur le temps, une maison de 2 étages met en moyenne 25 à 30 minutes pour s’importer.

C’est plus long que pour la méthode présentée précédemment. Une chose à savoir : pensez à supprimer au fur et à mesure les scans importés sur l’ordinateur. Cela pourra réduire légèrement le temps de transfert.

 

Traitement du nuage de points 

Nettoyage

Une fois le transfert du nuage de points effectués. Le travail sur le logiciel Cyclone REGISTER 360 peut commencer. Avec par exemple le nettoyage du nuage de points pour qu’il soit plus présentable et exploitable. Lors des captures 3D pour avoir un aperçu. Parfois le scanner laser 3D peut scanner des maisons voisines qui nous intéressent que très peu. C’est pour cette raison que le nettoyage du nuage de points est très important.

Coupe en orthoimage

L’orthoimage, c’est une image obtenue par le traitement d’un cliché aérien numérique dont la géométrie a été redressé de sorte que chaque point soit superposable à une carte plane qui lui correspond

Après avoir nettoyer le nuage de points, avec le logiciel Cyclone   REGISTER 360. On peut également faire une coupe en orthoimage qui donne un aperçu avec le nuage de points de ce que donne le bâtiment existant.

 

EXPORTATION DES FICHIERS 

Les formats

 

exportation des fichiersll existe un grand nombre de formats d’exportation pour différentes tâches à réaliser, comme par exemple : E57, LGS, PTG, PTS, PTX, RCP. 

Par exemple le format LGS, sert dans un logiciel qui se nomme JetStream Viewer. Il permet de faire des visites virtuelles dans le nuage de points.

 

Concernant la taille des fichiers, c’est le seul point négatif puisqu’ils sont extrêmement volumineux donc difficile de les partager à d’autres personnes. Pour donner un exemple une maison avec 15 scans, le poids du fichier est de 4,5 Go.

RÉALISATION DE PLANS ET DE COUPES GRÂCE À DES LOGICIELS

 

Beaucoup de logiciels sont utilisés par les architectes comme SketchUp, BricsCad ou encore AutoCad. C’est le plus utilisé dans ce domaine car il y a une universalité en terme de format de fichier, c’est à dire .dwg. En plus d’être universel, AutoCad gère également les nuages de points. Ce qui permet de réaliser des plans et des coupes grâce aux nuages de points. Les coupes peuvent donner un aperçu de l’intérieur du bâtiment.

Par expérience personnel, le relevé de 2 granges avec un télémètre laser à durée 5 heures. Ce relevé aurait été effectués avec  un scanner laser 3D, le temps aurait été divisé par 2. Une fois cette étape du relevé terminée. Vient le temps de traitement qui lui est beaucoup plus long qu’avec un scanner laser 3D. Il faudra donc approximativement 2 à 3 semaines pour réaliser le plan sur AutoCad.  

 

CONCLUSION

Ce scanner laser 3D est un très bon outil pour les architectes,  avec une rapidité lors des scans. La location de ce matériel est à partir de 68 € / heure. Les maquettes BIM sont en pleine expansion, ainsi que la modélisation avec par exemple 3dr ou encore Unity. Les visites virtuelles sont également en pleine expansion sur le marché du BIM. Elles offrent énormément de possibilités pour les clients.